Jean-Paul Vallon

  • Municipales 2020 : Jean-Paul Vallon briguera un nouveau mandat

    À Lamastre, les élections municipales sont lancées ! Ce dimanche, Jean-Paul Vallon annonce qu'il briguera un nouveau mandat en 2020. Il déclare ainsi dans Le Dauphiné Libéré (cliquez ici) avoir de "gros dossiers en cours qui vont sortir dans les trois prochaines années". Le maire sortant explique vouloir mener à bien de nombreux projets d'investissements, dont la construction d'une salle polyvalente (2,5 M€). Les maîtres-mots de sa candidature : disponibilité, compétences et expérience.

    Municipales 2020 jpv

  • Jean-Paul Vallon interviewé sur Radio des Boutières (RDB)

    Samedi 5 janvier, Jean-Paul Vallon, maire de Lamastre et président de la communauté de communes du Pays de Lamastre, était interviewé sur Radio des Boutières (RDB). Il a répondu aux questions des animateurs de la radio sur la commune de Lamastre dans un premier temps, avant d'être rejoint par Jacques Chabal, président de Val'Eyrieux, et Laetitia Serre, présidente de la Communauté d'agglomération Privas Centre Ardèche (CAPCA) pour évoquer l'intercommunalité.

    Lire la suite

  • La trésorerie est sauvée !

    23453 150 impots

    On apprend ce dimanche dans Le Dauphiné Libéré que la trésorerie de Lamastre ne fermera pas. C'est une très bonne nouvelle pour tous les habitants du territoire. Depuis la fermeture de celle du Pays de Vernoux (qui a rejoint la Communauté d'agglomération Privas Centre Ardèche, CAPCA) et la menace de fermeture de celle du Pays de Saint-Félicien (qui a rejoint la Communauté d'agglomération ARCHE Agglo), la trésorerie de Lamastre, quant à elle, restera sur le territoire de la Communauté de communes du Pays de Lamastre.

    Dans la lettre que le président de la communauté de communes a adressé à tous les élus du territoire intercommunal, Jean-Paul Vallon met en avant le fait que si la trésorerie de Lamastre avait fermé, cela "aurait pénalisé le territoire du Pays de Lamastre puisqu'il aurait été le seul en Ardèche à être dépourvu de la présence du réseau de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP)". Jean-Paul Vallon se dit "extrêmement satisfait d'avoir été entendu" car cela confortera "la présence des services publics sur notre territoire".

    Lire la suite

  • Des travaux pour l'accueil d'une nouvelle entreprise en Zone industrielle

    Travaux zi entreprise

    Malgré les difficultés économiques que vivent notre pays et l’Ardèche, l’économie du Pays de Lamastre connaît de bonnes nouvelles cette année. En effet, nous évoquions dans un article du 8 juin dernier les investissements de différentes entreprises du secteur : Trigano, BP Menuiseries ou encore la fromagerie du Vivarais.

    Et on apprend sur le site officiel de la Ville de Lamastre qu’une autre entreprise devrait s’installer en zone industrielle de la Sumène. En effet, "depuis plusieurs mois, la Communauté de communes du pays de Lamastre et le Syndicat départemental d’équipement de l’Ardèche (SDEA) ont mandaté le cabinet d’architecture Dorgnon pour réaliser d’importants travaux dans l’ancien bâtiment Bacou (SAF), en zone industrielle." (cliquez ici pour lire l'article)

    Lire la suite

  • Boulodrome intercommunal : début des travaux le 2 octobre

    Img 0136

    Crédit photo : lamastre.fr

    TRAVAUX. Le site officiel de la Ville de Lamastre nous informe que mercredi dernier, avait lieu une réunion de chantier dans le cadre des travaux de rénovation du boulodrome intercommunal, situé dans le complexe sportif de la rue Ferdinand Hérold (stade Marc Verdier).

    Un projet d'envergure

    "Jean-Paul Vallon, accompagné de l’architecte Robert Dorgnon et de Noël Briot du Syndicat départemental d’équipement (SDEA), avaient convié les entreprises retenues pour les travaux d’envergure", est-il ainsi indiqué. À cette occasion, Jean-Paul Vallon, maire et président de la communauté de communes du Pays de Lamastre, "s’est félicité que des entreprises locales aient été retenues pour cet important chantier (300.000 euros) qui devrait durer quatre mois", lit-on encore.

    Lire la suite