élections législatives

Législatives 2017 : résultats du 2nd tour à Lamastre

Elections legislatives auront 11 18 2017 moislelection presidentielle 0 1110 853

Votants : 991
Suffrages exprimés : 922

Laurette Gouyet-Pommaret (LREM) : 480 (52,06%)
Olivier Dussopt (PS) : 442 (47,94%)

Législatives 2017 : analyse des résultats

Le Dauphiné Libéré revient ce mardi matin sur le premier tour des élections législatives, et notamment sur la 2e circonscription de l’Ardèche.

A l’appui d’une carte représentant les candidats arrivés en tête dans chaque commune, le journaliste constate l’implantation de Jean-Paul Vallon sur le Pays de Lamastre, voire un peu au-delà avec les communes d’Arlebosc et de Saint-Sylvestre. La presse confirme ainsi ce que nous écrivions hier dans notre billet (cliquez ici).

Le dl analyse legislatives

Législatives 2017 : résultats sur le Pays de Lamastre

21534010233111 1

Ce dimanche avait lieu le premier tour des législatives.

Comme annoncé depuis plusieurs semaines, c'est un véritable plébiscite aux niveaux départemental et national pour le mouvement « La République En Marche » (LREM) du nouveau Président de la République, Emmanuel Macron. C'est simple : les candidats investis sur les trois circonscriptions de l'Ardèche sont en tête à l'issue de ce premier tour.

En ce qui concerne notre deuxième circonscription, le second tour verra s'affronter Madame Gouyet-Pommaret et Monsieur Olivier Dussopt (député sortant).

Quelques résultats sont intéressants sur le territoire du Pays de Lamastre.

Sur les onze communes qui composent l'intercommunalité, Jean-Paul Vallon est en tête !!!

  • Lamastre : 47,62%
  • Labatie d'Andaure : 45,83%
  • Lafarre : 44,84%
  • Le Crestet : 44,12%
  • Gilhoc-sur-Ormèze : 43,12%
  • Nozières : 42%
  • Empurany : 41,88%
  • Saint-Barthélemy-Grozon : 37,55%
  • Saint-Prix : 36,92%
  • Saint-Basile : 32,74%
  • Désaignes : 21,85%

Ainsi, dans notre commune, malgré les attaques personnelles menées par quelques-uns depuis des années et encore plus ces dernières semaines (les élections approchant...), le Maire de Lamastre réunit 47,62% des voix, très largement devant les autres candidats !

Encore une fois, nous vous conseillons de ne pas écouter ou croire les aigris qui vous expliqueront que les voix de Jean-Paul Vallon sur notre territoire auraient manqué au candidat LR/UDI, Marc-Antoine Quenette : le raz-de-marée de "La République en Marche" est tel, ainsi que l'implantation d'Olivier Dussopt à Annonay, que les voix cumulées n'auraient absolument pas permis au candidat LR d'accéder au second tour. D'ailleurs, un seul candidat dit" de droite" est encore en lice en Ardèche... Il s'agit de Fabrice Brun dans le sud du département, et il aura bien du mal face au candidat macroniste.

Ces résultats montrent, une nouvelle fois, la reconnaissance du travail effectué par Jean-Paul Vallon et ses équipes sur le territoire du Pays de Lamastre, n'en déplaise à certains.

Deux petites anecdotes au passage :

  • il sera intéressant de voir comment les personnes engagées depuis peu chez "En Marche" après des années à se dire de gauche réussiront à vendre les mesures libérales de M. Macron (comme la loi Travail II) auprès du grand public. On pourra alors admirer l'art de la contorsion...

  • enfin, dans une autre circonscription, dans la commune de Vernoux-en-Vivarais du premier secrétaire fédéral du Parti socialiste, Monsieur Finiels, que vous avez pu voir dernièrement à Lamastre, le candidat estampillé PS, Hervé Saulignac, finit 4ème derrière LREM, l'UDI et la France Insoumise... A méditer !!!!

Législatives 2017 : nous choisissons Jean-Paul Vallon !

21534010233111 1

Dimanche, les Ardéchois de la deuxième circonscription sont appelés à élire leur débuté pour les cinq ans à venir. 11 candidats prétendent à le devenir.

Olivier Dussopt, le député sortant, est le candidat du Parti socialiste et du PRG pour un troisième mandat. Candidat d’un parti en lambeaux face à deux autres candidats de gauche (La France insoumise et le PCF), Olivier Dussopt se trouve aujourd’hui dans une sitution délicate et n’est pas sûr d’être réélu (voir notre billet).

Lire la suite

Contrôle d'identité : la vérité, enfin !

Election mg 3460

Après une publication sur le site officiel de la ville de Lamastre et un billet sur notre site, certaines personnes admettent enfin leurs erreurs. En effet, après avoir dit tout et n’importe quoi sur l’annulation des élections, petit topo sur les revirements.

Le contrôle systématique des pièces d’identité

Tout d’abord, on nous avait dit que les 1 566 suffrages des Lamastrois avaient été annulés parce que le Maire et les membres du bureau de vote ne contrôlaient pas systématiquement les pièces d’identité. Pourtant, depuis hier, les mêmes ont changé de fusil d’épaule en disant que certaines communes sont dans l’illégalité totale : « La plupart des communes ne pratiquent pas ce double contrôle et sont donc dans l’illégalité. D’autres ne contrôlent rien du tout. Les magistrats le savent très bien. Ils ne les sanctionnent pas. » Et dire que le maire de Lamastre a été traité sur une chaîne de télévision de « tyran » par le premier secrétaire fédéral du PARTI SOCIALISTE, qui vit à VERNOUX, et les membres du bureau de vote de tricheurs pour la non application totale d’une « loi stupide », comme le disait un célèbre internaute « Coriolanus »… N’est-ce pas plutôt les remarques successives des délégués de l’opposition qui ont engendré cette décision ? D’ailleurs, petite question : le premier secrétaire fédéral du PS qui a été interrogé est de Vernoux comme évoqué précédemment. Est-ce qu’il y a un double contrôle comme l’exige la loi là-bas ? Si ce n’est pas le cas, des délégués de l’opposition écrivent-ils à chaque élection dans le procès verbal ? Nous laissons les Lamastrois se renseigner…

Le double contrôle

Ensuite, on nous avait dit que les longues files d'attente (voir l'article dans Le Dauphiné Libéré) étaient dues à un excès de zèle, c'est-à-dire au double contrôle qui n'était pas exigé par la loi, selon l'opposition qui écrivait le 9 mai dernier : « La loi n’exige pourtant pas un double contrôle des pièces d’identité. C’est ce double contrôle inutile qui a provoqué ces files d’attente, pas l’application de la loi. » Or, comme nous l'avons démontré à l'appui de plusieurs textes (code électoral et circulaire du ministre de l'Intérieur), ce double contrôle est bel et bien exigé (voir notre article). Il est important de dire la vérité et pas juste adapter les choses à sa sauce par pure stratégie politique.

Les Lamastrois ne sont pas dupes. Jusqu'au 23 avril dernier, les élections à Lamastre se sont toujours bien déroulées, les scrutins n'ont jamais été entachés d'irrégularités. Le seul bémol pour certains, ce sont les résultats de celles-ci qui confirment depuis 1995 la bonne gestion de la commune de Lamastre par le maire Jean-Paul Vallon et ses équipes municipales successives. Et ce n'est pas, comme l'affirment, aigris, certains, « l'apathie et le désintérêt de la chose publique parmi la population lamastroise ». Nous tenons d’ailleurs à affirmer notre consternation à la lecture de ces propos, qui sont une insulte faite aux habitants de notre belle commune dans laquelle nous aimerions voir à nouveau davantage de sérénité.